Paiements frauduleux via internet, comment obtenir réparation?

Les paiements frauduleux sont devenus un risque réel sur internet. Sans le savoir, on peut communiquer les informations personnelles à un individu malintentionné. Ce dernier utilise certaines techniques comme l’hameçonnage et récupère les données de la carte bancaire. Cela lui permettra ensuite d’effectuer un paiement frauduleux en ligne. Heureusement, on a la possibilité d’obtenir réparation ou remboursement en prenant rapidement les bonnes mesures.

Les premières étapes à suivre pour contester un paiement frauduleux

Pour contester un paiement frauduleux, on dispose d’un délai de 13 mois. Cependant, ce délai est fixé à 70 jours lorsque la fraude est située en dehors de l’Union européenne. Les démarches à suivre sont minutieuses, mais sont quand même difficiles. Tout d’abord, il faut faire une opposition à la carte bancaire au plus vite. Ensuite, il faut envoyer à la banque une lettre qui contient le motif de contestation et la date des paiements frauduleux via internet. Ainsi, on peut demander le remboursement du montant débité. Le mieux est d’envoyer cette lettre de contestation en recommandé avec accusé de réception. Ensuite, pour limiter l’action des malfaiteurs, il est fortement conseillé de porter plainte au commissariat de police.

Se protéger contre le phishing ou la technique d’hameçonnage

Le phishing est une méthode couramment utilisée par les cybercriminels pour soutirer des informations bancaires à partir d’une adresse électronique. Il est important d’éviter une escroquerie de ce genre parce qu’elle est considérée comme une négligence pour les banques. Puis, le remboursement de paiements frauduleux via internet risque de ne pas avoir lieu. Avant tout, il faut sécuriser la navigation et ne jamais effectuer d’achat en ligne dans un réseau Wi-Fi public. Il vaut mieux se connecter aux sites sécurisés pour communiquer des informations personnelles ou sur la carte de crédit. Ensuite, il est déconseillé d’entrer de données bancaires par courriel puisque les banques ne font pas la demande de cette manière. Pour l’essentiel, la prudence et l’attention pendant la navigation écartent les risques de tentatives de phishing.

Se faire rembourser en cas d’usurpation de données bancaires

Les hackers sont doués pour pirater les sites de vente en ligne et obtenir les informations personnelles de leurs clients. Grâce à cela, ils peuvent utiliser leurs numéros de carte bancaire et faire des achats sur internet. Dans ce cas, on peut être victime de paiements frauduleux via internet même si le propriétaire est en possession de sa carte de paiement. Il est alors victime d’une usurpation de données personnelles. Comme le précise le Code monétaire et financier, la responsabilité du titulaire de la carte bancaire n’est point engagée. Il lui suffit donc de contacter son agence bancaire pour faire opposition et obtenir un remboursement après les vérifications.

Comment demander la garde exclusive de ses enfants ?
Combien de temps dure une procédure de divorce ?