Comment résoudre un conflit entre deux salariés ?

Pour des opinions qui divergent ou des problèmes au niveau de l’exécution des tâches, deux salariés peuvent se retrouver en conflit. Ces soucis ne doivent pas porter atteinte au bon déroulement du travail en entreprise. C’est pourquoi, le manager en compagnie du responsable des ressources humaines se doivent d’intervenir pour dénouer de telles divergences d’opinion. Quelles sont alors les méthodes à mettre en pratique pour résoudre un conflit entre deux salariés ?

Convoquer chaque partie en privé

Premièrement, pour résoudre un conflit entre deux salariés, il faudra convoquer chacun des deux collaborateurs. Une écoute séparée s’impose pour que chaque salarié puisse se sentir en confiance. Ce qui lui permettra d’exprimer ses ressentis et sa manière de voir les choses. Effectivement, la présence de l’autre ne ferait qu’envenimer le problème. Il convient ensuite de l’inviter à dédramatiser et à prendre un minimum de recul. Par ailleurs, il ne faut pas oublier de lui accorder un minimum de temps de réflexion pour lui permettre de reprendre ses esprits. Il sera aussi nécessaire de reparler du travail en équipe qui est indispensable au sein de toutes les entreprises. Cela aidera le collaborateur à accepter la vision d’autrui tout en exprimant la sienne.

Une convocation des deux parties

Pour faire suite aux entretiens individuels, il est recommandé de convoquer les deux parties et de les réunir afin de les inviter à cogiter en vue d’une solution commune. Dans ce cas de figure, le manager a le devoir de rester impartial. Son rôle est de rappeler aux collaborateurs les conséquences d’une telle attitude sur la productivité et le travail dans sa globalité. Il faudra demander à chacun ce qu’il souhaite. Puis, il faut lancer des négociations pour aboutir à un consensus. Chaque partie se devra de fournir des efforts. La discussion est parfois longue et stérile, mais le manager est tenu de garder son calme pour donner l’exemple. Dans le cas de comportements nuisibles venant d’une des parties, le supérieur hiérarchique pourra opter pour un recadrage, voire des sanctions.

Dresser un bilan

Il ne faut pas oublier que les conflits entre salariés peuvent durer de nombreux jours ou même des semaines. Le supérieur hiérarchique devra user de son esprit d’analyse pour voir les points d’avancement de la situation. Pour éviter qu’un conflit ne traîne trop, il est envisageable d’adopter une solution radicale visant à faire régner l’ordre. L’objectif est de reprendre le travail et d’éviter toute perte de temps supplémentaire. De plus, il ne faut pas oublier que les impacts négatifs sur le travail coûtent chers à l’entreprise. Aussi, le conflit doit être résolu dans les plus brefs délais.

Comment négocier une indemnité sans cause réelle et sérieuse ?
Refus de congé : queles recours sont possibles ?