Délai de préavis de démission en CDI : comment le réduire ?

Tout le monde rêve de faire carrière en trouvant un jour l’emploi idéal. Mais en attendant ce jour, il faut payer les factures et accepter le boulot qui vient. Une question se pose alors : comment réduire le délai de préavis de démission en CDI ? Voici ce qu’il faut savoir.

Essentiel : qu’est-ce qu’un préavis de départ ?

Qu’est-ce que le préavis de départ ? Pourquoi le préavis doit-il être respecté ? Avant de démissionner, renseignez-vous sur les modalités de démission surtout quand vous êtes en CDI. Dans le monde du travail, dire à votre employeur que vous allez démissionner ne suffit pas aux yeux de loi. En effet, dès que vous signez un contrat de travail, votre responsabilité est engagée. Qu’il s’agisse d’un contrat à durée déterminée ou d’un contrat à durée indéterminée. Le Code du travail français stipule dans son article L1237-1 que l’employeur et le salarié ont tous les deux l’obligation de respecter un préavis de départ. Un préavis de départ qui est de 3 mois en général dans le cas d’un CDI. En cas de doute, vous pouvez également vous référer au contrat de travail ou à la convention collective de l’entreprise concernée.

Les RTT et les cumuls d’heures pour recherche d’emploi : d’excellentes options

Une fois que l’emploi de vos rêves frappe à votre porte, rien ne doit vous retenir. À une exception, votre contrat actuel. Alors, comment mettre fin à ce contrat tout en réduisant le délai de préavis sans enfreindre la loi ? Rien de plus simple : négocier avec l’employeur pour réduire le délai de préavis en utilisant les RTT et les cumuls d’heures pour la recherche d’emploi. En effet, la législation en vigueur autorise aux employés démissionnaires quelques heures par jour pendant le préavis pour rechercher un nouveau travail. S’agissant d’un préavis de démission en CDI dont le délai est de 3 mois, la loi octroie 2 heures par jour à l’employé en question.

La dispense sans rémunération : comment ça marche ?

Il faut être malin et user de tous les moyens du bord pour réduire le préavis de démission en CDI. Mais comment faire ? Vous l’ignorez peut-être, mais votre employeur a le pouvoir de vous dispenser du préavis. Dans ce cas, ce dernier est dans l’obligation de vous verser l’indemnité compensatrice. Vous pouvez également demander une démission à effet immédiat en renonçant à l’indemnité compensatrice. À une seule condition : que l’employeur accepte votre requête. Il n’est pas impossible qu’en tant que salarié, vous demandez à la fois une dispense de préavis tout en souhaitant être indemnisé.

Comment négocier une indemnité sans cause réelle et sérieuse ?
Refus de congé : queles recours sont possibles ?